Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 10:24

            Audierne. Bulletin municipal janvier 2014

 

PIC_0214.jpg



Le bulletin municipal de janvier 2014 vient de paraître. C'est la dernière publication de ce genre qui sera diffusée par la municipalité sortante. En conséquence, elle tente de faire un bilan de la mandature qui s'achève. Si on en croit ce qui est écrit, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et un lecteur qui ne connaîtrait pas Audierne pourrait même se demander ce qui reste à faire, tellement tout semble parfait et même idyllique. Rappelons que le conseil municipal d'Audierne n'a pas d'opposition, donc pas de contradiction écrite dans ce document officiel. Pour autant rien n'empêche "Pierre ou Paul" d'avoir une idée sur la question, ce dont nous allons évidemment profiter.

Notons tout d'abord un très net progrès de la rédaction et de l'orthographe. Nous n'avons pas eu droit cette fois à une tentative de "retenue de départ" comme par le passé, et les progrès orthographiques sont peut-être dûs à l'attribution d'un dictionnaire Larousse dans les services municipaux ce qui ne serait pas dommage. Un bon point par conséquent, surtout à l'approche des échéances qui se précisent. 

Indépendamment de l'autosatisfaction  toujours présente dans ce genre de documents, nous remarquerons tout de même la présence de nombreuses photos destinées à l'agrémentation du texte, dont 25 consacrées au repas des Anciens. Les audiernais concernés ont donc pu constater et apprécier leur profil  photogénique qui restera gravé dans la mémoire audiernaise. C'est toujours cela de pris pour la postérité.

Le Mât Fenoux est également signalé comme faisant l'objet d'un projet d'écomusée en cours d'étude. Ceci semble vouloir dire que personne ne sait encore aujourd'hui s'il aboutira. La question de la destruction des sanitaires reste donc posée puisque on a cassé l'existant avant de disposer d'un projet de restauration. Compte tenu de l'approche des élections municipales il paraît nécessaire et évident d'avoir une réponse crédible de la part des élus sortants. Faute de réponse, il faudra bien conclure et les électeurs s'en chargeront . Voilà donc une initiative qui pourrait bien être qualifiée de malencontreuse et c'est le moins que l'on puisse dire pour ne pas l'appeler faute d'évaluation et d'appréciation. En effet, le spectacle qui nous a été offert durant la dernière saison touristique n'est pas très valorisant pour l'image de marque d'une ville à vocation touristique. 

     

Et cette image risque de réapparaître lors des saisons à venir puisqu'on peut lire dans le bulletin, rubrique

"Politique touristique et environnementale", ce qui suit:

"Projet d'écomusée au mât Fenoux (en cours d'étude)".

Il semble  donc que la destruction de l'existant (toilettes) soit une erreur qui serait qualifiée de faute professionnelle dans certaines entreprises publiques ou privées. Dans certaines professions et plus particulièrement les professions dites "à risques", les mauvaises initiatives sont immédiatement sanctionnées et leurs auteurs souvent relevés  de  leur fonction et remplacés, ce qui n'est pas le cas chez les élus locaux dont le mandat dure 6 ans, quelles que soient les erreurs commises.  Notons tout de même que certaines erreurs sont parfois  sanctionnées par les tribunaux mais, que les réparations (dommages et intérêts)  sont à la charge des collectivités. (Cas concret à Esquibien à propos du club nautique). La justice ne fait pas loi, elle l'applique. 

 Les électeurs seront donc  seuls à sanctionner éventuellement ce qu'ils estiment contraire à l'intérêt général. Dans le cas d'Audierne, le maire sortant ne se représentant pas , il revient aux élus sortants et candidats de se prononcer en répondant aux questions qui leur sont posées, ce que d'ailleurs, ils s'empressent de ne pas faire. Belle preuve de courage. Non seulement ils ont laissé faire, voire participé aux "conneries" ,mais ne le reconnaissent même pas . Bravo les sortants !! Les électeurs sauront très certainement apprécier. Par ailleurs, sachez que nous disposons d'une belle réserve d'images de nos paysages audiernais pour vous rafraîchir la mémoire et par la même occasion celle des électeurs .

 

PHTO0049-copie-2.jpg

 

Une omission à signaler tout de même: pas un mot dans ce bulletin municipal au sujet de la nomination du maire sortant dans l'ordre national de la légion d'honneur. Pudeur, discrétion, modestie, élégance, pourquoi pas ?? Ou alors sujet de peu d'importance sur lequel il n'y aurait pas lieu de s'étendre ??  Pourtant un ancien ministre (secrétaire d'état) s'était déplacé pour la cérémonie officielle. Il est vrai que les décorations ne font pas partie des fleurs qui gardent évidemment la priorité bien que l'exercice de la responsabilité conseille de s'occuper plutôt des gens que des choses. Les hommes d'abord, le matériel ensuite. Nos élus locaux audiernais ne doivent pas connaître ce  principe de base, pourtant essentiel.

A moins qu'il ne s'agisse une fois de plus d'un argument électoral car la chose n'est pas passée inaperçue dans l'électorat.  Rappelons en passant ce qui a été publié dans "Ouest-France:    

 "en cas de maintien de Jacqueline Donval, la droite représentée par Jo Evenat qui se dit sans étiquette partait favorite" .

C'est écrit en toutes lettres (cf: Article ici publié le 13-12-2013 sous le titre

"élections mode d'emploi") !!! 

Madame Donval ne se représente pas , mais ses colistiers sont là, et doivent assumer la responsabilité du bilan. Ne soyons pas naïfs ou candides: si par hasard ils étaient réélus, ils ne feraient pas demain ce qu'ils auraient pu et dû faire durant les 6 années écoulées au cours desquelles ils ont exercé le pouvoir. Pourquoi voudriez-vous qu'ils changent. Six années de laxisme ne vont pas, dans ce cas, se poursuivre par six années exceptionnelles. Il y a trop de mauvaises habitudes et il convient donc de tirer un trait sur le passé pour regarder les choses autrement. Un intervenant sur le site socialiste attribue le qualificatif de compétence à la liste de candidats sur laquelle il figure. Difficile à démontrer  quand on vient de vivre 6 années qui, au vu et au su de tout le monde prouvent le contraire. Le mât Fenoux n'est qu'un exemple. Et l'école de pêche, l'ancienne clinique etc....??? Les électeurs ne seront pas dupes car l'héritage est affiché, parfois au premier plan, ce que tout le monde peut constater. Il conviendrait donc d'être modeste dans l'utilisation de qualificatifs excessifs qui ne font qu'ajouter des sourires dubitatifs et ironiques à une situation qui n'a pas besoin d'éloges. Ce sont les électeurs qui diront la vérité et le verdict sera sans appel. 

 

 

PHTO0004.jpg

 

 

 

 

 

 

 

*******


Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjane - dans politique
commenter cet article

commentaires