Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 10:20

            Audierne. Esquibien. Cap-sizun.

Municipales.

Editorial 2/2014 . J-30

 

    PIC_0068.JPG 

 

C'est donc dans un mois que les électeurs seront appelés à choisir leurs futurs responsables locaux lors  des élections municipales de 2014. A ce jour, la plupart des listes de candidats des communes du Cap-Sizun sont connues. Cependant les communes de Pont-Croix (liste sortante), Mahalon et Confort ne se sont pas encore manifestées. Cela ne saurait sans doute tarder. Les listes connues ont pour la plupart fait connaître leur programme qui est  donc soumis à l'attention des électeurs avant de leur être proposé dans les bureaux de vote. Notons tout de même quelques retards comme à Esquibien (opposition) ou à Audierne (liste de gauche).

Nous n'allons pas étudier les programmes proposés par les candidats des différentes communes. Chaque programme communal concerne les électeurs de la commune considérée. Lorsque les élus sortants se représentent, ils seront jugés sur leurs résultats donc leur bilan. Face à eux, une ou plusieurs listes de postulants qui proposeront donc un programme différent et quelques nouveautés en critiquant les résultats des sortants et en soulignant les carences.

Plusieurs communes qui ne se situent pas en tête de la démographie locale font preuve d'un certain dynamisme en proposant 2 listes de candidats à leurs électeurs. C'est le cas de Primelin: 750 habitants en 2011, et Cleden, 1012 habitants en 2011. Par comparaison, Audierne : 2153 habitants en 2011 et Esquibien 1598 habitants en 2011, ne présentent également que 2 listes, alors que Plouhinec offre 3 listes ( 4114 habitants en 2011). Notons encore que jusqu'à présent une seule liste est déclarée à Plogoff (1300 habitants en 2011). Pour ce qui concerne les électeurs inscrits, il conviendra d'affiner les chiffres ci-dessus qui se réfèrent à internet (wikipédia). Certaines communes ont fait l'objet d'un recensement plus récent.

Rappelons que la nouvelle loi électorale qui définit le nouveau seuil de population concerne une majorité de communes du Cap.  Dans ce cas il s'agit d'un scrutin de liste respectant la parité. Le remplacement d'un candidat par un autre n'est plus possible puisque le panachage est interdit. On verra bien comment les électeurs se comporteront, face à cette nouvelle loi électorale. La plupart des commentateurs nationaux envisagent une abstention record, à laquelle on pourra sans doute ajouter de nombreux bulletins nuls imputables à des électeurs mécontents qui exprimeront par là même leur contestation de cette nouvelle loi qui semble ignorer les mentalités, l'état d'esprit et les traditions  de la France profonde. C'est en effet lors des municipales que les électeurs des petites communes avaient jusqu'à présent  le moyen de s'exprimer en faisant abstraction des partis politiques. Désormais les municipales sont politisées qu'on le veuille ou non. On dit que la nouvelle loi aura l'avantage de faire élire une opposition. Est-ce bien utile dans les petites communes ou l'opposition ne sert généralement à rien sauf à contester et même parfois à polémiquer ou à ne rien faire. Quel a été le comportement de l'opposition à Audierne lors de la vente du bâtiment des instituteurs de l'école Pierre Le Lec par la municipalité Coatmeur ?? Silence  et immobilisme de Madame Donval et ses colistiers de gauche !! Ils n'ont pas bronché.  Et qu'a fait Coatmeur lorsqu'il était dans l'opposition à part de l'opposition systématique et non constructive.

Mais la loi est la loi. Attendons donc la suite.

Notons encore que certaines listes se présentent sans étiquette. Les électeurs ne seront pas dupes. Lorsque certains candidats exercent ou ont déjà  exercé des mandats, ils sont inévitablement étiquetés par les électeurs. Le maire d'Esquibien, conseiller général UMP et ancien candidat UMP aux législatives n'est pas sans étiquette. Donc sa liste a une tendance que ses colistiers approuvent ou tout au moins ne contestent pas. C'est également le cas du leader de la liste dite sans étiquette ( dirigée par Monsieur Evenat) à Audierne . On peut rappeler à cette occasion que le maire sortant d'Esquibien, Monsieur Guillon, et le postulant d'Audierne Monsieur Evenat sont des anciens adjoints audiernais de la liste Coatmeur élue à Audierne en 1995 (pour le premier mandat ). Or Monsieur Coatmeur a été suppléant de la députée UMP Madame Tanguy, à l'époque maire du Guivinec. Son équipe n'était donc pas sans étiquette, sauf si on veut bien "se moquer du monde". Ajoutons que ces 2 adjoints audiernais  précités, n'ont pas été réélus en 2001 ce qui signifie qu'ils ont été remerciés par les audiernais. Les électeurs d'Esquibien sont parfaitement libres d'avoir choisi  un "ex-audiernais remercié" dans la commune voisine de leur territoire. Respectons leur choix et attendons la fin de la saga du club nautique qui n'a sans doute pas fini de faire parler de lui !! Notons tout de même que certaines situations audiernaises datent de l'époque Coatmeur, c'est à dire lorsque l'actuel maire d'Esquibien était chargé de l'environnement . Les audiernais se souviennent aussi des conditions dans lesquelles Audierne s'est vu doté d'un aquarium (Durand Allizé) avec parking paysager. Que reste-t'il de ce soi-disant "parking paysager" que les audiernais ont payé (très cher) et quelles ont été les conséquences sur le stationnement des véhicules près de la poste d'Audierne. La réponse sera peut-être dans les urnes

 

PHTO0001-copie-2.jpg

PHTO0003-copie-1.jpg

 

 

pic_0058.jpg

 

 

Ci dessus: photos souvenirs de l'époque Coatmeur. Elles sont toujours d'actualité !! 

******     

Il faut signaler le cas  particulier d'Audierne qui en termes de population est la deuxième commune  du Cap (après Plouhinec)  alors qu'en termes de surface elle est dernière avec ses 294 hectares. Sa surface modeste devrait en faire la commune la mieux entretenue du Cap-Sizun. Nous sommes loin du compte et cette situation s'inscrit dans le passif des sortants 

PIC_0281.jpg

 

    phto0079.jpg 

Quel beau spectacle, qui a duré et perduré pendant plusieurs jours et même semaines avant d'être nettoyé !!

En termes de population, la 2ème commune du canton aurait dû être en mesure de présenter aux électeurs une vraie liste apolitique, autrement dit une liste ouverte. Le projet a avorté, sans explications. Nous avons déjà signalé le silence observé à ce sujet  par 50% de la presse locale, en l'occurrence "le Télégramme de Brest". Cette carence pourrait se traduire par une perte d'abonnés qui évidemment,  sont libres de leur choix. Or, certains n'apprécient pas !!  A force de privilégier le "politiquement correct", on aboutit à faire l'impasse sur des informations qui ne sont pas secondaires puisque certains électeurs audiernais (qui n'ont pas internet) ignorent encore à ce jour le retrait de cette liste ouverte qui  n'a pas été justifié.  Ceci  pourrait expliquer dans une certaine mesure le taux de participation, surtout s'il est faible. Quoi qu'il en soit, il ne paraît pas possible aujourd'hui de faire le moindre pronostic de résultat puisque tout dépendra en réalité de cette participation et des bulletins nuls.  

 Les audiernais qui franchiront tout de même la porte des bureaux de  vote auront donc le choix entre la gauche et la droite. Il se souviendront peut-être que durant les trente dernières années écoulées, les meilleures municipalités ont été celles qui étaient dirigées par le regretté Jean Normant qui, en 2 mandatures a réussi à doter sa commune d'une maison de retraite digne de ce nom et d'un port de plaisance dont on se gargarise aujourd'hui en présentant "un port dans la ville". On n'est pas obligé d'avoir une carte du parti socialiste pour être objectif et konchennou essaie de l'être. Ces 2 réalisations majeures ont rencontré à l'époque l'opposition systématique de Coatmeur qui préconisait une maison de retraite aménagée dans l'ancien hospice et qui refusa de voter les crédits pour réaliser la 2ème tranche du port de plaisance. Une fois élu maire, il s'est empressé de  doubler la capacité du port de plaisance pour le   laisser ensuite sans installations techniques (aire de carénage, carburant etc...). Spécialisé dans la vente des biens communaux (école Pierre Le lec etc...), Il se débarrassera aussi du terrain des Capucins acheté par Jean Normant pour y construire un foyer logement . Règne désastreux de cette équipe municipale qui se représente sous une autre forme 

Il s'avère donc que :

- Tout le monde reconnait  aujourd'hui que la plus mauvaise municipalité des 30 dernières années aura été  la municipalité Donval spécialisée en horticulture, dont la responsable a été décorée. Ils ont brillé par leur incompétence. 

- La meilleure est donc la municipalité Normant qui revendiquait son étiquette socialiste  et obtenait des résultats. Avantage à gauche par conséquent.

- Quant aux municipalités Coatmeur, elles n'ont jamais privilégié l'intérêt général ce qui permet de les qualifier d'obsolètes. C'est sous le règne de Coatmeur que la commune d'Audierne a perdu son école de pêche au profit du Guivinec où officiait la députée Tanguy dont le suppléant était Coatmeur (employé au Guilvinec) . Egalement décoré, Monsieur Coatmeur ne s'est pas représenté en 2008, vraisemblablement conscient de ce qui l'attendait et qui a été vécu par ses colistiers sortants, dont certains se représentent aujourd'hui. Le rejet "des Coatmeur" en 2008_ est tout simplement la cause et la raison de la victoire Donval à Audierne. C'est plus Coatmeur qui a été banni que Donval élue puisqu'elle a été élue par défaut comme on dit. Rappelons aussi que la casse de voitures de la rue René Autret, qui avait été éliminée par l'équipe Normant, s'est reconstituée sous le règne Coatmeur qui ignorait totalement la légalité des mesures qu'il aurait dû prendre. Ajoutons que la municipalité Donval a ignoré la situation, affichant par là même son mépris de la légalité et aussi peut-être sa "pétoche"..... d'un coup de ceinturon, position courageuse récompensée par une décoration. N'oublions pas non plus la position de Coatmeur lors des évènements de Plogoff. Tout se tient par conséquent !!   

Politiquement parlant l'avantage est donc à attribuer aux socialistes si on fait abstraction de l'épisode Donval. Politiquement parlant toujours, l'âge du capitaine plaide en faveur du leader socialiste  qui présente un pedigree honorable dans sa vie professionnelle. Son âge lui permet aussi d'envisager une carrière politique qui pourrait commencer à Audierne. A condition que...!!!! 

Car les électeurs ne sont pas dupes. Ils  sont exigeants et pourraient poser des conditions. Par exemple, ne pas reconduire certains adjoints dans leur fonction (certains noms sont dissuasifs), tout comme se désolidariser officiellement et publiquement de la période Donval et si possible répondre aux questions que les électeurs se posent en évitant les généralités.

Aura-t'il le courage de le faire ?? Aura-t'il le courage de mettre en position inéligible sur sa liste certains adjoints sortants particulièrement impopulaires qui risquent de lui faire perdre la partie ??  

L'échéance est dans un mois, et ...la nuit porte conseil.  La victoire a toujours un prix et c'est ainsi depuis la nuit des temps 

Bon courage aux électeurs pour effectuer leur choix.

A bientôt pour les résultats.

 

    Digital Camera 

 

    P1000370 

Images de tempête à Audierne. Peut-être un avant-goût du 23 mars prochain !!! 

*******

 

 

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjane - dans politique
commenter cet article

commentaires