Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 18:18

Audierne.Plouhinec.Cap-Sizun.Municipales 2014.2ème tour

    mai_06-lamb_-plou-aud_022.jpg 

Dans l'article précédent nous avons tenté d'analyser les résultats des élections municipales de 2014, premier tour, qui ont eu lieu le dimanche 23 mars . Nous n'étions pas alors en mesure de parler du 2ème tour puisque les différents candidats concernés n'avaient pas fait part de leurs intentions. En effet, les  ayants-droit au 2ème tour peuvent tout simplement "jeter l'éponge" sans donner de consignes de vote, ou au contraire se désister en faveur d'une autre liste. Les communes concernées par ce 2ème tour sont: Île de Sein pour un poste à pourvoir, Primelin pour la même raison, et enfin Plouhinec, la plus importante commune du Cap-Sizun qui présentait 3 listes au premier tour.

Rappelons tout de même les principaux enseignements du premier tour, à savoir que 6 maires sortants sont réélus et que les socialistes enregistrent un "Waterloo" imprévisible puisqu'il reste en tout et pour tout 2 communes à tendance socialiste dans le Cap-Sizun: Plogoff et Confort-Meilars. Les socialistes sont également battus à Plouhinec, même avant les deuxième tour puisque la liste de gauche menée par  l'ex-suppléant de Madame Donval aux dernières cantonales se désiste en faveur de la liste de Bruno Le Port. Ajoutons qu'elle était classée en 3ème position derrière la liste du maire sortant JC Hamon  et Bruno Le Port dont voici les scores/

Hamon: 1229 voix soit 47,54 %

Le Port: 850 voix soit 32,88%

Paul: 506  soit 19,57%

 

Donc défaite socialiste à Audierne (municipalité sortante socialiste), Pont-Croix (sortants socialistes) et Plouhinec où, quel que soit le résultat de dimanche prochain les socialistes sont battus d'avance par forfait puisqu'ils ne participent pas . Si on totalise les chiffres de Le Port et Paul, on obtient un résultat supérieur à celui de Hamon mais ce n'est que de l'arithmétique. Dans la pratique les électeurs font leur propre choix. Donc, duel Hamon-Le Port, et quel que soit le résultat, socialistes inexistants.

Un mot à propos d'Audierne où tout s'est joué à une voix au profit de la liste Evenat. On peut en penser ce que l'on veut mais jusqu'à preuve du contraire, c'est une défaite socialiste. On peut comparer une élection à un cas de combat à l'issue duquel on est amené à faire un bilan: morts et blessés dans chaque camp, prisonniers le cas échéant, et enfin matériel récupéré (armement, munitions, documents, renseignements etc...). Dans tous les cas, il y a un seul vainqueur et un vaincu. Il faut bien constater que le socialisme est vaincu à Plouhinec mais il n'était pas sortant comme à Audierne et Pont-Croix. Quoi qu'il en soit, et quel que soit le résultat de dimanche prochain, il faut bien constater que les responsables socialistes se trouvent devant un champ de ruines qu'il leur faudra reconstruire s'ils veulent retrouver le devant de la scène. Alors une question se pose. Qui a été le  dernier ou la dernière responsable socialiste dans le Cap-Sizun. Madame Donval évidemment jusqu'à sa défaite aux dernières cantonales qui d'ailleurs laissait présumer de la suite. Or, à Audierne, la liste de candidats 2014 comprenait 9 sortants dont 4 adjoints, soit quasiment la moitié de l'équipe Donval. Donc, ces sortants ne peuvent nier leur part de responsabilité dans le bilan des 6 années écoulées. Ceux qui ne souhaitaient pas poursuivre avec cette équipe ont démissionné en cours de mandat, et on a enregistré 4 démissions dont le propre frère de Madame Donval. Alors, on peut chercher toutes les raisons possibles et imaginables pour  tenter de  faire annuler le scrutin audiernais, mais ce n'est pas gagné d'avance. Il faudrait touver une irrégularité dans le déroulement du scrutin ou une tricherie dans le décompte des voix ou des procurations, ce qui n'est sans doute pas évident. D'autant que, si par hasard cela se produisait tout de même, rien ne permet de présumer d'une remise en cause des résultats actuels. De plus, les électeurs n'aimeraient peut-être pas d'avoir à confirmer leur choix du premier tour qui risquerait donc d'être accentué plutôt qu'inversé. Il faut savoir être bon joueur et bon perdant puisque les résultats sont le reflet et la conclusion de 6 années d'exercice du pouvoir qui, dans le cas particulier d'Audierne, ne semble pas avoir enthousiasmé les électeurs. Pour revenir à la comparaison avec un cas de combat, il est d'usage de récompenser le vainqueur s'il n'a pas démérité. Dans le cas particulier du combat audiernais, c'est le  vaincu qui a été décoré de la Légion d'Honneur, ce qui ne va peut-être pas faciliter la reconstruction     

 

     

 

*****

 

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanjane - dans politique
commenter cet article

commentaires