Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 08:50

Bonjour et bienvenue en

Cap-Sizun

 

 

Repost 0
Published by jeanjane - dans photos
commenter cet article
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 15:23

    Cap-Sizun.Images.Nouveaux articles

ste_ev._lanzullien._tugen._castelmeur_035.jpg

http://yannfanch.unblog.fr

Série de photos des tempêtes de février 2014 consultables sur le blog cap-sizun images:

Photos d'Esquibien (le Pouldu) et Baie des Trépassés + étang de Laoual

Les galets ont rempacé le sable sur le plage de la Baie des Trépassés

Repost 0
Published by jeanjane - dans photos
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 14:41
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 18:21

Audierne.Août 2013.Route de l'Amitié

 

(cliquer sur l'image pour l'agrandir) 

 

Repost 0
Published by jeanjane - dans photos
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 11:05

 

 

Audierne: Déchets verts-Alerte rouge

 

Le blog Cap-Sizun Images publie une nouvelle série de photographies concernant les déchets verts et l'environnement. Photos prises à Audierne le 8 juillet 2012.

 

Lien:

 

http://yannfanch.unblog.fr/

 

 

 

Bonne promenade à Audierne

 

 

Repost 0
Published by jeanjane - dans photos
commenter cet article
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 17:25

Audierne, Esquibien, Cleden, Plouhinec: Balade (Pourmenadenn)

En flânant dans le Cap-Sizun: Petite promenade, sans but précis, qui nous permet de découvrir des paysages superbes et, à l'occasion, quelques images surprenantes.

 En breton on dit: Ober ur pourmenadenn




Audierne


les nouveaux pontons (professionnels)

Vue de Poulgoazec




La digue du Raoulic (en hiver)






Une maison (2 extérieur et 1 intérieur)








(le lierre progresse: 12 mois d'intervalle entre les 2 photos ci-dessus)

La salle de séjour sans doute !!!  Propriétaire ???

*******

Un exemple de voierie (avec piscines et pédiluves privés)












intérieur d'une rue







Des fleurs en ville, c'est bien. Une orgie de fleurs, c'est beaucoup !! Et le reste ???

Les quartiers  ?? Laissés pour compte ?? Passif de l'héritage ??? Solutions ??? Vous avez dit :

"station balnéaire classée"


??????

Esquibien

La digue de Sainte Edwette par gros temps (juin 2008)






A proximité des chapelles de Sainte Brigitte et Menez braz








Des paysages de rêve défigurés. Mais que disent les textes ???
Annexe 2 du décret N° 2002-500 du 18 avril 2002
loi 75-633: Véhicule qui constitue un déchet:
"le maire peut agir pour éliminer les épaves gisant sur la voie publique ou sur des terrains privés (actes de médiation ou actions juridiques"
Circulaire 85-02 du 4 janvier 1985:
"il appartient au maire de procéder à la mise en demeure du propriétaire du terrain sur lequel a été abandonné les VHU (véhicules hors d'usage) afin qu'il procède à leur enlèvement. ........Il peut procéder à l'exécution d'office........"
Article L541-1 du code de l'environnement
"Le maire dispose de moyens coercitifs et de moyens d'action d'office pour faire éliminer les épaves......ordonner l'enlèvement d'office"

à l'attention des responsables concernés





Cleden

La chapelle de Langroas





                                                                   Baie des Trépassés





                                                                                 
                                                     Des paysages magnifiques à Cleden



                                                                                         Plouhinec






























































Super promenade à Plouhinec, et constat d'un choix affirmé des responsables pour respecter, entretenir, valoriser et sauvegarder leur environnement. Hélas, ce n'est pas le cas partout.....
   
à suivre....







Repost 0
Published by jeanjane - dans photos
commenter cet article
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 10:22

Audierne décembre 2007

Tempête à Audierne

 

 

 

 

 

A Sainte Edwett

 

 

A Saint Tugen

A Pors Tarz

Nouveautés environnementales

Rue Marcel Paul- Audierne

Peut-être le début d'une nouvelle casse de voitures. A suivre pour les échéances à venir

La casse connue rue  René Autret-Audierne

Et la rue de Kerguelen-Audierne

 

Ces dernières images sont à porter au crédit de la municipalité sortante à Audierne. On dit qu'une  nouvelle équipe, issue de cette majorité sortante, voudrait traiter les problèmes environnementaux. Elle oublie peut-être sa responsabilité dans la situation actuelle .

 

Repost 0
Published by jeanjane - dans photos
commenter cet article
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 08:56

 

Souvenirs- Galerie de portraits

En souvenir de quelques personnes connues dans le Cap-Sizun

 

 

En ouvrant le blog "konchennou", voici un peu plus d’un an, je poursuivais plusieurs objectifs, dont celui de publier une étude de ma région d’origine intitulée:

Ma Bro ar C’hap gwechall, hirio, warhoaz

Traduction: Mon pays le Cap-Sizun, hier, aujourd’hui, demain.

Présentée à 2 éditeurs: Ouest-France et le Télégramme de Brest, cette étude n’a pas été retenue aux fins de publication. Les arguments invoqués faisaient état d’une prévision de vente inférieure à 5000 exemplaires (propos tenus par la représentante du Télégramme de Brest ,responsable éditoriale, Madame Isabelle Garcia). Je donne acte aux éditeurs de leur point de vue tout en faisant remarquer que, à  ce jour, le blog a reçu 11605 visiteurs qui ont lu gratuitement 37295 pages. Mon but n’était pas commercial même si j’ai déjà connu l’émotion de figurer dans les vitrines de librairies. Je souhaitais seulement sauvegarder une mémoire recueillie travers des documents disparates, et dont on regrettera sans doute un jour la disparition. J’ai plaidé sans résultat pour le sauvetage de ces documents après regroupement. Tant pis. Mais, je n’imaginais pas, travers cette écriture, toucher tant de lecteurs, recevoir des menaces et même  des remerciements. Les menaces se sont calmées. En effet, j’ai pris la décision de les rendre publiques ce qui a dissuadé les  courageux voyous exerçant leur talent sous couvert d’anonymat. Ils avaient oublié que, aujourd’hui, l’ADN et bien d'autres choses pouvaient parler. Mais, peut-être se croyaient-ils encore à Plogoff, au temps des menaces anonymes, à l'époque des évènements.

   J’ai aussi reçu des compliments et des remerciements. Ils sont affichés dans les commentaires sur le blog, donc accessibles tous. Je dois avouer que j’ai été particulièrement touché par les marques de sympathie exprimées par les héritiers de 2 "personnages locaux" très connus et aujourd’hui disparus. En effet, ces héritiers de Monsieur Guibourg dentiste d’une part, du Docteur Merop d’autre part m’ont fait parvenir sans que je le demande, des photographies de leur parent. Ils ont lu "Konchennou" sans doute par hasard . Je ne les connais pas. J’ignore où ils demeurent, ce qu’ils sont, ce qu’ils font, et n’ai nul besoin de le savoir. Je retiens l’impact du blog, c’est tout. Enfin, disons presque tout, puisque j’ai décidé de publier un article contenant ces photos souvenirs avec quelques explications, et bien entendu avec l’autorisation des ayants-droit. Je commencerai donc par Monsieur Guibourg, cité dans mon étude au chapitre " suite 3". Je poursuivrai par le Docteur Merop cité au chapitre 6 de cette même étude, à propos des épidémies dans le Cap-Sizun. Je dois préciser que c’est grâce au Médecin Général Roger Moullec de Primelin que j’ai pu accéder certains documents, dont la thèse en doctorat de médecine du Docteur Heurté. Le Médecin Général était membre du jury lors de la soutenance de thèse. Le Docteur Merop y est nominativement cité. Merci mon Général. Et

 maintenant: place à l’histoire et aux souvenirs

********

 Monsieur Guibourg

 

texte de 2 messages qui m'ont  été adressés ( nom de l'expéditeur non diffusé)

(1)

> > Bonjour,
> > Merci d'avoir cité mon oncle Guibourg, "érudit" en
> effet il l'était dans
> > plusieurs domaines et pour l'anecdote, il habitait
> rue Guezno dans une
> > belle maison en pierre qu'il avait fait construire
> sur ses propes plans.
> > Amicalement
> > Ce message vous est envoyé par le formulaire de
> contact accessible en bas
> > de page de votre blog: konchennou.over-blog.com Le
> visiteur qui vous envoi
> > cet e-mail n'a pas eu connaissance de votre
> adresse de messagerie.

(2)

Mon oncle avait en effet plusieurs cordes à son arc :
Bretagne, numismatique, collections d'art japonais etc
Je regrette de ne pas m'y être intéressé plus tôt mais
nous habitions loin de la Bretagne et ne le voyions
que rarement et j'étais très jeune à l'époque.
Je vous joins quelques photos de sa maison avec son
joli jardin intérieur quand il y habitait, une photo
de lui tel que vous avez dû le connaître (1940) et 2
cartes postales représentant la rue Savary à Quimperlé
- alors Grande Rue.
On y voit sur l'une d'elles - à la fenêtre de la
maison - une de mes tantes encore jeune et, en
grossissant, ma grand-mère. Une de mes tante y habite
encore - depuis 96 ans !
On y voit aussi la pharmacie de mon grand-père
Guibourg établi en 1902. La rue Savary autrefois
centre commerçant de Quimperlé est aujourd'hui
desertée hélas

commentaire de Spartacus 

Merci monsieur pour ces photos souvenir. J'ai bien connu Monsieur Guibourg qui, en d'autres temps, a soigné mes dents. Vous m'adressez aussi des représentations de cartes postales concernant Quimperlé où se trouvait la pharmacie de votre grand-père. Monsieur Guibourg se rendait souvent dans sa famille , à Quimperlé. Presque tous les week-end sans doute. Je faisais moi-même mes études au collège de cette ville, dans laquelle les conséquences de la guerre (restrictions) se faisaient encore sentir. Ma mère avait sollicité Monsieur Guibourg pour qu'il me fasse parvenir des colis familiaux de ravitaillement lors de ses déplacements. Il avait accepté bien volontiers, preuve s'il en était besoin de la simplicité et de la modestie de cet homme à propos duquel je partage votre point de vue. Monsieur Guibourg était un érudit. J'ai toujours admiré cet homme qui, marqué par un handicap physique au niveau des membres inférieurs, avait tenu à prouver que l'habilileté de ses membres supérieurs était intacte, car le métier de dentiste exige une certaine adresse. Quant aux facultés intellectuelles, elles étaient celles d'un homme brillant. Je suis heureux de pouvoir lui rendre hommage.

Ci-dessous, 2 photographies:  intérieur et jardin de sa maison sise rue Guezno à Audierne

 

********

Docteur Merop (1871-1948)

Texte d'un message qui m'a été adressé( nom de l'expéditeur non diffusé)

Bonjour Monsieur

Je fais suite à votre bienveillante réponse, et je vous remets en pièces jointes les photos relatives à François MEROP ( Frère de mon Grand Père)

Salutations

 

 

commentaire de Spartacus

  Le docteur Merop a exercé la médecine générale à Audierne,sans doute à la fin du XIXème siècle et certainement dans la première partie du XXème siècle. Il habitait une maison remarquable sise quai Anatole France, face au port. Il a été remplacé par le docteur Claquin qui a exercé dans la même maison, avant de la laisser à son gendre le docteur Lélias. Aujourd'hui la maison n'est plus un cabinet médical mais une simple demeure. Elle a cependant toujours autant de caractère.

  Les anciens élèves de l'école publique d'Audierne (aujourd'hui école Pierre Le Lec), ont bien connu le Docteur Merop dont la maison était voisine de l'école. Sans compter que le docteur était également médecin vaccinateur car nous sortions à peine de la période des épidémies. C'est donc par lui que j'ai été vacciné gratuitement contre la variole, en tant qu'élève de cette école.

  Le Docteur Merop a joué un rôle et exercé des responsabilités dans la lutte contre les épidémies dans le Cap-Sizun. Une thèse de doctorat en médecine a été consacrée au sujet (Docteur Heurté), et Monsieur Merop y est plusieurs fois cité. Je répète que c'est grâce au Médecin Général Roger Moullec que j'ai pu accéder à ce document dont je souligne la qualité. Il ressort de cette étude que les médecins ont du se battre pour faire appliquer des règles d'hygiène élémentaire élémentaires comme le lavage des mains avant les repas. Sans compter  l'élevage des lapins dans un réfectoire d'école publique, ou la non déclaration des malades pour ne pas avoir à brûler les paillasses. Combat contre une forme d'obscurantisme, avec peu de moyens, pas d'antibiotiques, pas d'examens sophistiqués, j'en passe. Les médecins de l'époque diagnostiquaient par l'observation et  soignaient avec les modestes moyens dont ils disposaient. Ils faisaient tout: les accouchements , les plâtres pour fractures, les diagnostics de tuberculose etc.... Sans compter la concurrence des rebouteux qu'il fallait combattre.

  Le Docteur Merop fait partie de ces médecins de combat, d'autant qu'il avait combattu au cours de la première guerre mondiale comme le montre une photo en uniforme, dans un camp de prisonniers en 1916. Il est juste de lui rendre hommage, et je suis heureux de pouvoir le faire. 

 

 

*******  

 

Mon blog est bien entendu ouvert pour d’autres personnages qui, pour différentes raisons, auraient oeuvré pour le Cap-Sizun. Je n’ai pas d’exigence particulière. Cela pourrait concerner des élus, des membres du clergé, des enseignants (des 2 écoles), des écrivains même modestes, des sauveteurs en mer, des résistants que sais-je !! La liste n’est pas limitative. J'ai quelques idées au sujet de certaines personnes mais je ne prendrai pas d'initiative. Cela appartient aux familles. Il suffira de me contacter par l’intermédiaire de mon blog, de me faire parvenir des photos par courrier électronique, de m’autoriser les publier, et je ferai le reste.  Ce qui compte c’est la mémoire du Cap-Sizun. Merci pour elle et pour le Cap.

Spartacus

 

 




     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by jeanjane - dans photos
commenter cet article
19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 11:29

Le cap-Sizun côté pile et côté face

Le cap-sizun côté pile et côté face

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pétition nationale pour obtenir la création du domaine breton sur internet. Principaux signataires:Gilles Servat,Melaine Favennec, Gweltaz Ar Fur, Roger Gicquel, Dan Ar Braz, les Bretons de Clamart, et plus modestement votre serviteur. A ce jour, plus de 9000 signatures. Pourquoi pas la vôtre. Consulter  le site:

                 http://bzh.geobreizh.com/breizh/bzh

excellente entrée en matière à ce qui suit!! 

           ****** 

Ce blog est destiné à présenter le Cap-Sizun côté pile et côté face sous la forme de photos. En effet, les paysages magnifiques sont parfois dévalorisés par des environnements douteux. Commençons par une série de belles photos

AUDIERNE (29770)

  La ville d'Audierne offre de jolis paysages:

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme toutes les villes, Audierne a compté dans ses rangs des hommes célèbres comme René Autret, patron de bateau de sauvetage, l'homme aux 141 sorties à la barre, qui sauva la vie à 233 personnes et fut fait chevalier de la légion d'honneur, à la Sorbonne, par l'amiral Duperré .

René Autret

La ville d'Audierne a honoré ''Tonton René'' en donnant son nom à une rue. La visite de cette rue située dans le  quartier de Kervréac'h est surprenante, à 700 mètres de l'église Saint-Raymond classée monument historique.

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On avait cru lire dans le dernier bulletin municipal le règlement concernant le stationnement des caravanes, limité à 3 mois. Celles-ci sont là depuis au moins 3 fois 3 ans, soit depuis bientôt une décennie. Il est vrai que le bulletin municipal précité confond décade et décennie sous la signature de....devinez ?? Les '' vieux hussards de la république''apprécieraient la rédaction et l'erreur d'évaluation de la durée. Hélas, les caravanes ne sont pas là depuis 10 jours, mais plutôt  depuis 10 ans.On ne doit pas être au courant en haut-lieu. Pourtant, l'endroit se situe à 200 mètres du domicile d'un , plutôt une responsable de la commune. Ou alors c'est une version de la tolérance zéro à Audierne. Et il ne s'agit pas de gitans, ni de roumains ni de maghrébins mais d'audiernais. Laxisme  ou...plus grave ???

et voici deux images prise au même endroit le 17 août 2003 

  

        

 

 

 

                                                                                                                              

photos du  20-03-2006 

 

 

déconseillé à partir du coucher du soleil. Pas d'éclairage public. Il n'y a sans doute plus de sous 

   

 

 

 

 

 

 

Et voici quelques photos récentes, prises le 17-05-2006

 

 

 

 

 

 

 

On reconnaîtra la rue Autret ci dessus, puis la rue du 14 juillet, route de la Pointe du Raz

 

 

 

 

 

 

 

Deux lavoirs d'Audierne à comparer avec un lavoir de Plouhinec (photo du 15-05-06 ci-dessous)

Visitons donc la bien-aimée rue du 14 juillet à la même date, et commençons par l'ancienne glacière:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N'oublions pas la végétation qui n'a rien d'un jardin africain:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici une photo de trottoir

    Ce trottoir a été détérioré le 8 juillet 1998 à 15 heures 30, constat d'huissier de justice faisant foi, par un camion de déménagement. (photos du véhicule sur les lieux jointes au constat) Les autorités ont été alertées, mais sans suite. Il aurait été simple de faire réparer aux frais de l'assurance du véhicule, mais ce n'est sans doute pas important. En effet, ce jour: 19 mai 2006, soit presque une décennie plus tard, le trottoir est toujours en l'état, preuve s'il en est d'une gestion très suivie. Pauvres piétons, pauvres Mamies poussant leur caddie, pauvres mamans promenant leur landau, tant pis pour tous  !!!! Il vaut sans doute mieux faire payer les contribuables audiernais plutôt qu'une compagnie d'assurances. Gageons que, s'il faut intervenir un jour sur le mur de l'usine Queïnnec, ce sont les contribuables audiernais qui paieront puisque l'autorité départementale a refusé de recevoir les pétitionnaires, et les a  renvoyés devant l'autorité locale signataire du permis de construire. Quant au promoteur, il n'acceptera sûrement pas de payer puisqu'il a le droit pour lui. Tout va bien pour les finances locales par conséquent !!  Mais au fait, c'est mon argent non ??

 

 

 

 

Le mur des Lamentations

(tel est le nom qui lui a été attribué par  un journal local)

(Vues prises à Poulgoazec le 24-6-2006)

 

 A Audierne on a des trottoirs comme vous avez pu voir, mais  on a aussi des idées. C'est la raison pour laquelle on aura bientôt un jardin africain avec palmiers et tout. Cela nous rappellera Sidi-Bel Abbès et la légion étrangère:

Legio Patria Nostra

Legion Notre Patrie

  Nous espérons vivement la participation de la musique de la légion étrangère, le jour de l'inauguration du jardin africain, pour entendre, une fois encore:

Tiens, voilà du boudin.....

 

Ci-dessus le mat Fenoux sur la digue du Raoulic à Audierne.

La mat Fenoux domine au sud l'entrée du port et la plage d'Audierne-Esquibien et au nord les palmiers précités. Espérons que les mânes du Capitaine de corvette Fenoux (qui a donné son nom au mat) ne vont pas revendiquer le "droit à l'image " ,ce qui entraînerait la suppression immédiate de la photo. Mais, on ne sait jamais....!!!!!!

*******   

 

Alors, qu'en pensez-vous Docteur ??

  - Il s'agit incontestablement d'un cas flagrant de ''vitrinite'' également appelé syndrome de la ''vitrino-maniaquerie'' ou ''mégalo-vitrinite''. Ceux qui en sont atteints souffrent d'une tendance excessive à privilégier exclusivement ce qui se voit, au détriment de ce qui est plus discret. Le nombrilisme , voire l'exhibitionisme en font partie, bien qu'il s'agisse d'une contradiction puisque le nombril est généralement invisible sauf si on l'affiche sans trop de pudeur. C'est ainsi que l'on voit souvent des superbes vitrines  et des arrière-boutiques moins reluisantes. Les patients atteints de cette maladie classée ''orpheline''  allient à la fois des qualités de savoir-faire incontestable dans  la recherche  d'une perfection douteuse puisqu'ils sont seuls à apprécier, et  des manquements  très prononcés dans le suivi des affaires. On voit très bien que, dans certains cas comme ici les considérations écologiques ne  sont pas  prioritaires dans le suivi des affaires. 

  - Merci Docteur. Vous avez raison au sujet du suivi des affaires puisque des photos à peu près identiques ont déjà été publiées il y a environ 5 ans, (soit la moitié d'une décennie), dans un opuscule diffusé par les éditions ''Arts Pont'', sous la signature de Christine .... Pensez-vous tout de même que nous pouvons garder  quelque espoir  ???

  - Ce sera à chacun d'apporter sa pierre à l'édifice. Dans les cas graves, il ne faut pas craindre les grands remèdes. C'est comme au mondial du foot-ball. On prend les meilleurs. Les mauvais joueurs sont sortis du terrain, et remplacés. Dans tous les cas, ces patients doivent être suivis pour limiter les cas de récidive.  

  - Merci Docteur. A bientôt  

 

 

A suivre.....et à bientôt pour actualisation

changeons de paroisse

 

 

 

 

ESQUIBIEN (29770)

 

Esquibien dispose d'une foule de beaux paysages, malheureusement gâtés par de moins beaux tableaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les  images qui suivent ont été prises le 17-3-06. Les paysages correspondants se situent à 700 mètres au sud de la chapelle de sainte Brigitte, également à 400 mètres à l'est de la chapelle du manoir de Menez-Bras.

 

Commençons par 3 images prises au même endroit le 19 mars 2003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernièrement:21/3/06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

Images du 3 juin 2006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut se rendre à l'évidence; l'ADSL n'est pas à Esquibien, ou alors certaines lunettes sont bonnes à changer

 

Plage du Treiz

 

 

Fragile: bon pour se casser la gueule !!!! 

              

 

 

 

 

   Il y a pourtant de jolies choses à Esquibien 

On remarque le four à pain qui a sûrement une histoire. Pendant la révolution, des fours à pain ont servi de cache aux prêtres réfractaires

                Et voici un autre four, mais à goëmon celui-là

 

                         

 

 

 

 

 

 

une entrée de champ d'autrefois 

 

 

 

 

 

 

 

 Gaïd et Lom : Ma doué, si les touristes voient ça, de quoi qu'on aura  l'air ! Et la télé  alors !! Et ceux de l'association bretonne ? La plus vieille association en Bretagne qui doit venir faire son congrès bientôt. Ma doué, comment ça va finir tout çà ?

******  

Des choses superbes chargées d'histoire, et des cochonneries pas loin. Dégoûtant!!   Compliments aux responsables

Alors, qu'est-ce-qu'on fait Chef ?? On ferme les yeux et on n'est pas au courant. A moins que les chefs n'aient  pas l'ADSL. Gast, va falloir faire encore une pétition !!!!!! Et on fait quoi s'il y a un mort ???

 

 

 

A suivre.....et à bientôt pour d'autres photos d'actualité 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                          Le Cap-Sizun en Bretagne côté pile et côté face
Repost 0
Published by jeanjane - dans photos
commenter cet article
11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 10:12

 

Le mât Fenoux


ESQUIBIEN: ECHOS de la mer et de la terre 

 

 

 

Repost 0
Published by jeanjane - dans photos
commenter cet article